Rhapsody in Blue le nouveau CD du duo SaxOrgue

Rhapsody in blue SaxOrgue

Au commencement étaient les tuyaux. 

Fabien Chouraki et Benjamin Intartaglia, respectivement saxophoniste et organiste, en sont certainement les premiers convaincus. La musique, c’est du vent, soufflé dans des tuyaux. Qu’ils soient en cuivre ou en étain.

SaxOrgue, c’est la rencontre des tuyaux. Le croisement incertain entre les tuyaux classiques et d’autres plus actuels. L’étrange plomberie entre musiques écrites et improvisées. Les soudures improbables entre rigueur et liberté, entre harmonie et folie douce.

Rhapsodie In Blue, quatrième opus de SaxOrgue, est à l’image de ce croisement. On y croise Phil Glass aussi bien qu’Anton Dvorak, et Brubeck y tutoie Bach. Le bourdon de Rimsky-Korsakov s’enroule autour du Miserere de Michael Nyman. Et, évidemment, symbole de ce passionnant carrefour musical, la superbe « Rhapsody in blue » de George Gershwin. Une sorte de…point d’orgue.

Fabien Chouraki, premier prix de saxophone du Conservatoire National de Paris  (CNR) en 1988, musicien de studio, explore depuis des années les musiques, du jazz au classique en passant par la musique contemporaine ou même le rock (Pigalle). Musicien atypique par nature, c’est également un infatigable pédagogue de son instrument. Enfin, il est celui qui a fait redécouvrir les œuvres du 19e siècle écrites spécifiquement pour l’instrument créé par Adolphe Sax.

Benjamin Intartaglia, co-titulaire des orgues de la paroisse protestante Pentemont-Luxembourg, est également animé par une passion pour le ragtime. Il a été le pianiste des « cinglés du music-hall » de Jean-Christophe Averty sur France-Culture entre 2002 et 2005.

Pierre Nicolas  Visages du  saxophone 

la bande-annonce du CD  Rhapsody in Blue     SaxOrgue

 en vente sur Fnac.com  http://musique.fnac.com/a9203749/Rhapsody-in-blue-CD-album

en vente sur Amazon       Rhapsody in Blue Amazon

Rendez vous avec Adolphe SAX

Ce soir l’atelier du CRR de Bordeaux affichait « complet » pour l’hommage à Adolphe Sax. La présentation remarquable de Marc Chisson avec des images à l’appui; le choix du programme avec des compositeurs contemporains de cet entrepreneur sans égal, puis la direction artistique de Fabien Chouraki qui a soigné jusqu’au moindre détail; les interprétations des élèves des classes de saxophone du conservatoire en transversalité avec les classes de saxhorn, de trompette, de trombone et de chant; les accompagnements remarquables des deux pianistes; le témoignage d’un luthier renommé de la région tel que M. Clerjoux; la présence dans la salle de Jean-Marie Londeix… Tout y était pour faire de cette soirée un moment inoubliable.
Merci à eux tous pour leur engagement  10669250_754879547880937_3329753088959610714_o

10830682_754879387880953_6074628728959591979_o1501319_754879291214296_1356634359348987194_o10714408_754879354547623_7028437082286757013_o1961050_754879261214299_354193122979634295_o

rendez vous chez Adolphe SAX

affiche 28 novembre 2014

Rendez vous  avec Adolphe SAX

Conservatoire  de Bordeaux
Atelier du conservatoire 
vendredi 28 novembre 2014 à 18h30
Pour souhaiter comme il se doit le bicentenaire de la naissance d’Adolphe sax , les classes de saxophone (  Marc Chisson, Fabien Chouraki)  et de Saxhorn-Tuba ( Frank Duhamel, Philippe Legris)  avec la participation des classes  de chant ( Sharon Coste),  de trompette ( Jean-Pierre Duffau),  et  de trombone ( Xavier Rachet)  explorent le répertoire  qui  suivit directement  l’invention  au 19 ème siècle des saxophones et saxhorns. Ce concert donnera lieu  à une rétrospective les compositeurs de l’ époque  ( A. Thomas, G Kastner,  J. Demersseman, J.B Singelée,  J. Cressonnois,  L. Mayeur, J B Arban  , JN Savari) et  ce qui fut la nouveauté voire une révolution dans le monde de la facture instrumentale …
Attention : Réservations au  05 56 33 94 56 ou  resaCRR@mairie-bordeaux.fr,
Programme
 Ave maria                                                 Jules Demersseman
La chanson du printemps                          Jules Cressonnois
Sextuor                                                     Georges Kastner
Prélude pour cinq saxophones                  Louis  Mayeur
Deux chants de  l ‘ancien Pérou                 Ambroise Thomas
Duo concertant  ( 1er mouvement )            Jean Baptiste Singelée
Solo de concert  opus  .77                        Jean  Bapstiste Singelée
Caprice                                                      Joseph Arban
Souvenir de la savoie                                Jean baptiste Singelée
Fantaisie sur le freischutz   7 mn               Jean Nicolas Savari

Exceptionnel Concert de Soledad

http://visages-saxophone.com/fabienchouraki.com/wp-content/uploads/2013/11/rondo-serbe-ourkouzounov-.m4atract 10 15  soledad-1

 En concert  le 9 novembre 2013 À  20h 30

BORDEAUX: Chapelle du Solar

124 rue du Dubourdieu

Tram B -Arrêt Bergonié

au programme

Granados, Shankar, Bellinatti, Ourkouzounov , Piazzolla,  Boutros, ….

réservations prévente: 10€ au 06 77 32 64 28

 sur place : 12€

Gratuit moins de 12 ans

CORDES ET ANCHES : une « vieille histoire » commune

 D’aussi loin que remonte l’origine des instruments de musique, il est un fait avéré qu’instruments à vent et instruments à cordes ont toujours « cohabité ».

 Dans tous les pays du monde, dans toutes les  toutes les civilisations depuis des siècles, cohabitent des instruments à cordes pincées (Oud, luths, guitare, cithares,….) et des instruments à anches, doubles ou simples (Aulos en grèce ancienne, Chalumeau au moyen Age, Birbyne, Pai, taragot dans les pays slaves, Xaphoon à Hawaï, Dilliara au Niger, saxophone, clarinette, hautbois dans les pays occidentaux…). Souvent utilisés pour la musique populaire, folklorique, en groupe la plupart du temps, leur association  en duo reste cependant rarissime dans notre pays, curieusement car la polyphonie de l’instrument a cordes, accompagne et enveloppe les monodie de l’instrument à vent, formant un ensemble complet  (Berlioz n’a-t-il pas dit que « la guitare était un petit orchestre » ?)

Soledad est le mariage de ces deux familles d’instruments, et cet ensemble a choisi de développer son répertoire vers les musiques du monde,  tant elles sont  variées et présentent  le saxophone et la guitare sous des aspects divers. *Les styles proposés au cours d’un même concert sont si différents qu’à aucun moment on ne se lasse d’écouter les sonorités parfois surprenantes, inhabituelles que les deux musiciens parviennent à sortir de leur instrument . D’un air rythmé et dansant , ils passent à des mélodies plus douces et mélancoliques, en cherchant des couleurs et des nuances toujours appropriées. L’auditeur fait un « tour du monde en 80 minutes », jamais déçu de son voyage.

Master class Conservatoire Tel- Aviv (Israël) 9 mai 2013

j’ ai été très heureux  de rencontrer les élèves saxophonistes du conservatoire de Tel Aviv
( Professeur Gan LEV)



062
  Quelques remarques  sur les Overtones  

 054  056   051

quelques remarques et conseils sur le concertino de jacques IBERT
069  074

 Un mini récital  ou j’ ai joué : Voilements de Jean claude RISSET, Grab it de Jacob TV & Shalom salam de Jean Louis DHERMY  qui avait ici (en Israël) une tonalité toute particulière

 

 

 

 

actualité

SaxOrgue
Le duo mi anches-mi tuyaux
En Concert ( dans le cadre des journées de l’orgue)
Le 20 mai 2012 à 18h à la décanale Saint Louis de Sète

Benjamin INTARTAGLIA orgue – Fabien CHOURAKI saxophone
Au programme : M Marais, W A Mozart, M Nyman, G Bizet, N Rimsky Korsakov, H Escudié, A Vivaldi

Que peuvent faire un Orgue et un Saxophone ensemble ? Cette association semble vouée à l’échec par incompatibilité de cultures, de répertoires, et pourtant …

Huit années plus tard, le duo SaxOrgue a sillonné toutes les routes de France ainsi que la Suisse, la Pologne, l’ Allemagne, la Belgique et le Luxembourg prouvant que malgré les différences intrinsèques des deux instruments, l’ alchimie fonctionne. D’ailleurs l’accueil du public en est un révélateur.

J’ajouterai que ces extrêmes ( l’un classique l’autre Jazz, l’un plutôt spirituel et religieux, l’ autre plutôt festif et « frivole ») s’enrichissent. Le saxophone devient plus raisonnable plus policé devenant un jeu supplémentaire de l’orgue. Quant à l’orgue si j’ose dire, il s’encanaille et fait preuve de vitalité, de dynamisme, voire de jeunesse, malgré son grand âge.

Plus de détails sur http://saxorgue.visages-saxophone.com

Prochains Concerts

18 Mars 2012 : ANDRESY
29 avril 2012 : VIGNY
20 mai 2012 : SETE
7 juin 2012 : RIDIESHEIM
3 juillet 2012 : MARTIGUES
15 juillet 2012 : LANGRES
12 août 2012 : FOIX
14 août 2012 : EPERNAY
19 août 2012 : PLOUGASNOU
22 août 2012 : LANNILIS
22 août 2012 : SAINT BRIEUC
23 août 2012 : DOL DE BRETAGNE
25 août 2012 : PONT L’EVEQUE
et l’année prochaine en Gironde….